Citoyen+ – Audrey Pleynet

citoyenAvant, j’étais un lecteur. Mais ça, c’était avant. Depuis quelque temps, j’ai adhéré au programme lecteur+. J’achète et lis des livres qui m’ont été recommandés par les sites internet que je consulte régulièrement. Ainsi, je suis sûr de ne pas me tromper dans mes lectures. Lorsque j’ai lu un livre, immédiatement je partage mon avis, je commente, je chronique. Au début, je m’y prenais mal, et dispersais mes avis. Maintenant, j’ai un blog pour mieux partager mes avis sur les livres qui m’ont été recommandés et que je lis (n’oubliez pas de vous abonner). Sur ce blog, d’autres lecteurs+ laissent des avis. Ainsi, je gagne des points. En retour, je laisse aussi des commentaires sur les blogs d’autres lecteurs+. Nous sommes tous gagnants. Nous sommes des lecteurs+. Mais cela ne suffit pas, alors j’ai aussi un compte twitter (abonnez-vous, retwittez, laissez des commentaires, je gagne des points). J’ai un compte Facebook (likez, commentez, nous gagnons des points). Les points que je gagne font de moi un meilleur lecteur+. Plus je commente, twitte ou like les livres que je lis, plus nombreux sont les autres lecteurs+ à commenter,  twitter, liker. Nous sommes tous gagnants. Les éditeurs aussi sont contents lorsque je commente les livres qu’ils ont publiés. Alors certains m’envoient parfois des livres, pour que je les commente. Je suis un lecteur+, je gagne des points, on me demande mon avis. Le gouvernement va mettre en place un système pour vérifier si les photos que je poste sur les réseaux sociaux sont compatibles avec les revenus que je déclare. Il ne faut surtout pas que j’oublie de commenter un livre que j’achète, sinon le gouvernement va augmenter mes impôts. Je suis un lecteur+.

Ma compagne n’est pas une lectrice+. Elle lit des livres, mais elle ne les commente pas. Cela me gêne. Sommes-nous vraiment faits l’un pour l’autre ? Alors j’essaye de passer un peu moins de temps avec elle. D’autant qu’il me faut commenter les livres. C’est important si je veux ne pas perdre de points. Parfois, elle me dit que je suis la victime d’un système, que j’ai perdu ma liberté de lecteur en devenant un lecteur+. Mais où va-t-elle chercher des choses pareilles ? Je suis libre. Elle ne comprend pas. Cela m’ennuie et me rend triste. Est-ce que je rate quelque chose ? J’ai choisi d’être lecteur+.

Parfois, je lis trop de livres en anglais. Les lecteurs+ ne sont pas contents, les éditeurs ne sont pas contents, le gouvernement n’est pas content. Je perds des points. Alors je consulte les réseaux sociaux, les avis d’autres lecteurs+ pour savoir quel livre français je dois lire. Je suis un lecteur+.

Bref, j’ai lu la nouvelle Citoyen+ d’Audrey Pleynet.

Madame Pleynet y parle d’Alain. Alain est un Citoyen+. Enfin, je crois que vous avez compris l’idée. La lecture terminée, se pose alors une question contradictoire : dois-je parler ou non de cette nouvelle sur le blog, donner mon avis, commenter ? La (délicieuse) chute de la nouvelle de madame Pleynet ne me laisse pas vraiment le choix. Je suis un lecteur+.

La nouvelle Citoyen+ est disponible gratuitement en format électronique depuis le site d’Audrey Pleynet. (Cliquez, lisez, commentez)


D’autres avis de lecteurs+ (cliquez, lisez, commentez) : Apophis, Artemus Dada, Yogo, Symphonie, Albedo


 



Catégories :Nouvelles

Tags:

24 réponses

  1. Oh! Yeahh!
    a classer dans l’anthologie des critiques.

    Aimé par 1 personne

  2. Une belle idée, félicitations.
    Et merci pour ce moment !

    Aimé par 1 personne

  3. Ha bien joué la chronique, à la fois amusante et parlante sur le contenu de la nouvelle. Merci

    Aimé par 1 personne

  4. En fait, à lire ta chronique je me suis demandé si c’était vraiment de la SF, en fin de compte… on est en plein dedans. (Et super chronique^^)

    Aimé par 1 personne

  5. J’adore. je vais m’empresser de lire cette nouvelle!

    Aimé par 1 personne

  6. Top chronique, en plus ça donne envie ^^

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Citoyen+ – Audrey Pleynet | Le culte d'Apophis
  2. Citoyen +, Audrey Pleynet | L'Imaginaerum de Symphonie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

La Bulle d'Eleyna

Un espace suspendu au cœur de l'imaginaire...

L'Imaginaerum de Symphonie

Dragons, démons et boulons !

C'est pour ma culture

Le blog du Scribouillard

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Encres & Calames

Petites chroniques SFFF... et au-delà !

Thomas Day

Ecrivain & scénariste

Les chroniques d'Acherontia

Always look on the bright side of night...

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Le Fictiologue

Julien Hirt - Auteur

Évasion Imaginaire

L'imaginaire est un lieu, l'évasion en est le voyage.

Le monde d'Elhyandra

Chroniques littéraires SFFF & autres plaisirs - Créatrice du podcast Littérature SFFF

Uranie

Blog littéraire | SFFF

Le Blog uchronique de Daidin

Site dédié à l'Uchronie, la SF, La Fantasy, au Steampunk et au roman policier victorien

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

%d blogueurs aiment cette page :