À propos d’Orion

Le nom de ce blog est un hommage à Blade Runner, et plus particulièrement au monologue de Roy Batty :

Tears_In_Rain

I’ve seen things you people wouldn’t believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched C-beams glitter in the dark near the Tannhäuser Gate. All those moments will be lost in time, like tears in rain.

Ces quelques mots portent en eux tout ce qui fait la beauté de la science-fiction. En tant que genre littéraire, la science-fiction a ses propres attributs qui dérivent de son lien avec les sciences et l’anticipation. La SF décrit des futurs proches ou éloignés, probables ou impossibles. Un roman de SF est une expérience de pensée et fait appel à la capacité d’abstraction du lecteur. Les esprits affûtés parleront de distanciation cognitive. Plus simplement, on parlera d’imaginaire. La science-fiction explore l’inconnu. De là, naît ce frisson que tout lecteur de SF connaît et recherche : le sense of wonder, l’émerveillement.

J’ai créé ce blog pour parler de science-fiction, en partageant mes lectures, bonnes ou mauvaises. Ces pages seront donc entièrement dédiées à la SF, un peu de fantasy aussi, occasionnellement. Il y aura un tendance lourde vers la hard-SF, la version dure de la SF par son approche rigoureuse des connaissances scientifiques, et qui est de loin mon genre préféré.  Sous l’index d’Orion, vous trouverez un index des critiques, organisé par auteur. Sous l’œil d’Orion, vous trouverez des liens vers des articles ou quelques critiques d’essais lorsque le sujet a un rapport avec les thématiques de la SF. Certains termes (comme par exemple sphère de Dyson ou Singularité) seront associés à des liens qui vous emmèneront vers un glossaire.

 

Le format du blog a cet avantage que c’est un lieu de partage et de discussion. N’hésitez donc pas à intervenir, à laisser un avis, à pousser un coup de gueule, ce lieu est fait pour ça. Je vous souhaite une bonne lecture. Renaud (aka FeydRautha)

Pour me contacter