Océanique – Greg Egan ***

Doc couve OcéaniqueArthur C. Clarke disait que « toute nouvelle technologie suffisamment avancée, est indiscernable de la magie ». je me permets d’ajouter que « toute technologie suffisamment avancée devient une nouvelle de Greg Egan ».

Océanique est le troisième tome de l’intégrale des nouvelles de l’auteur de génie Greg Egan, pape de la hard-SF. Des trois volumes, ce n’est pas le plus simple à aborder. Mieux vaut avoir lu les autres avant, afin de se familiariser avec l’univers de l’auteur. Mais il n’en reste pas moins étourdissant. Ce recueil est constitué de 11 nouvelles :

1-Gardes-frontières. A quoi passent donc leur temps des êtres doués de vie éternelle ? A faire des parties de football quantique, dans lesquelles les joueurs tentent de contrôler la fonction d’onde du ballon en manipulant les harmoniques pour optimiser sa probabilité de présence…dans les buts adverses. Cela vous semble farfelu ? Sachez que Greg Egan, positivement timbré, a réellement créé le jeu, vous pouvez y jouer sur son site web, et éventuellement consulter les équations physiques utilisées.

2- Les Entiers sombres. Suite de la nouvelle Radieux, qui donne son nom au second volume de la trilogie, et dans laquelle les mathématiques, et leur cohérence, sont utilisées comme arme dans une guerre des mondes invisibles et secrète.

3-Mortelles ritournelles. Et si quelqu’un créait la petite musique qui ne vous lâche plus ? Une déclinaison humoristique sur les dangers des techniques d’accroche toujours plus précises inventées par les publicitaires pour toucher le public.

4-Le réserviste. Nouvelle sur le thème récurrent chez Egan du clonage de « réserve » chez quelques riches apprentis sorciers désabusés.

5-Poussière. Un homme réalise des expérience sur des clones digitaux de lui-même. Les réflexions sur la conscience du soi d’une intelligence articfielle. La nouvelle la plus rébarbative à mon goût.

6-Les tapis de Wang. L’humanité se clone et s’envoie dans l’espace à la recherche d’une autre forme de vie ailleurs et confronte ses croyances philosophiques au solipsisme devant une découverte inattendue. Il s’agit d’un des textes de SF proposant l’une des formes de vie les plus originales.

7-Océanique. Un jeune garçon, sous l’influence de son frère, fait l’expérience de la foi religieuse. Nouvelle bien construite sur la naissance de la foi et de sa perte au cours de la vie d’un individu. Étonnamment, il s’agit d’une nouvelle quasi-autobiographique.

8-Fidélité. Les déboires d’un couple soumis au doute quant à l’espoir d’un amour durable. Retour sur un thème récurrent, celui du contrôle volontaire des émotions et des sentiments par implants, cette fois dans le cadre de l’amour. Celui-ce se doit il d’être éternel ?

9-Lama. Une femme ayant reçu un implant de langage est assassinée. Sur fond d’enquête policière, la question du langage comme illusion de cohésion sociale.

8-Yeyuka. Un chirurgien d’un pays riche part se confronter à la misère des pays qui n’ont pas accès à la médecine moderne en Afrique. Un texte politique et une réflexion sur le rôle des compagnies pharmaceutiques et l’engagement de l’occident dans la santé mondiale.

9- Singleton. Sur le développement d’une intelligence artificielle autonome sur la base d’un nouveau type de processeur quantique la forçant à rester dans un état classique. Mais où va t’il chercher tout cela ?

10- Oracle. Histoire complètement folle dans laquelle Helen revient de Singleton, la nouvelle précédente, pour sauver Robert Stoney, sous les traits duquel on reconnaît Alan Turing, qui s’en va affronter en débat Jack Hamilton, que l’on devine être C.S. Lewis, autour du thème du pacte Faustien……je n’en dis pas plus, c’est loufoque et assez grandiose.

11 -Le Continent perdu. Un jeune homme, d’un Afghanistan imaginaire, se retrouve réfugié dans un autre espace temps. C’est un texte touchant, une nouvelle politique où s’exprime l’investissement intellectuel d’Egan sur le sort des réfugiés.

Sur Amazon.fr : Océanique


Livre : Océanique
Auteur : Greg Egan
Publication : 2009
Langue : Français
Nombre de pages : 640
Format : papier et ebook
Prix : Grand prix de l’imaginaire (2010)



Catégories :Hard-SF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :