The paper menagerie – Ken Liu

the-paper-menagerie-and-other-stories

The Paper Menagerie est un recueil de nouvelles par l’auteur sino-américain Ken Liu entre 2004 et 2016. Certaines de ces nouvelles s’inscrivent dans le genre science-fiction, d’autres plutôt dans le fantastique, mais cet aspect n’est pas une caractéristique principale, puisque Ken Liu écrit essentiellement des histoires humaines, sans déployer beaucoup d’énergie à inscrire son récit dans un genre ou un autre. Ainsi The Paper Menagerie prend la forme d’une galerie de portraits dans laquelle il conte les vies imaginaires de personnages, en très grande majorité d’origine chinoise, confrontés à la dichotomie bien/mal de monde. Les thèmes du racisme, de l’injustice sociale, du choix personnel, du combat pour la vie, de la rébellion, sont autant de thèmes autour desquels s’articulent les nouvelles qui composent ce recueil. Mais la peinture de ces portraits se fait souvent au détriment d’une histoire solide et de la construction d’univers suffisamment développé. L’ensemble du recueil a un ton assez mélancolique. Certaines nouvelles sont même glaçantes.

Au final, l’amateur de science-fiction restera inévitablement sur sa faim, en tout cas de ce point de vue, car ce recueil n’est pas du tout de la SF. Ken Liu est souvent comparé à Ted Chiang, pour l’unique raison qu’ils sont tous les deux auteurs américains tendance SF et d’origine chinoise. En réalité, ces deux auteurs n’ont strictement rien en commun qui permette une comparaison. Mais s’il faut vraiment s’adonner à ce jeu, personnellement je préfère les nouvelles de Ted Chiang dans le registre hard-SF que la mélancolie de Ken Liu.

Une précision : le contenu de The Paper Menagerie n’est pas identique au recueil publié en France par le Bélial sous le titre La Ménagerie de Papier (La Ménagerie pour faire court). La Ménagerie de le Bélial contient 19 nouvelles. Certaines nouvelles sont communes aux deux éditions, d’autres non. L’édition américaine ne contient que 15 nouvelles dont notamment les deux longs textes The Regular (qui sera publié dans la collection Une Heure Lumière de le Bélial en Juin 2017) et The Man Who Ended History (publié dans la collection Une Heure Lumière en 2016 sous le titre L’homme qui Mit Fin à L’Histoire) qui sont absents de la Ménagerie. The Paper Menagerie est donc un recueil intéressant à lire, si vous lisez l’anglais, car il regroupe les textes les plus importants de Ken Liu, et notamment ceux qui ont été primés ou nominés.

Je donne ci-dessous un très court résumé des textes qui m’ont semblé les plus intéressants :

– Good Hunting (23 pages). Un très joli texte sur l’évolution de la société face au progrès technologique ou comment la société traditionnelle change avec la disparition de la « magie » dans une ambiance mêlant croyances traditionnelles chinoises, et steampunk. Un des beaux textes du recueil.

– The regular (55 pages). Il s’agit de la nouvelle que le Bélial s’apprête à sortir traduite sous le titre « Le regard » en Juin 2017. A partir d’un thème très cliché du roman policier, le meurtre d’une prostituée chinoise, Ken Liu construit un polar cyberpunk dans un future proche. La nouvelle est courte mais efficace, même si ce n’est pas le texte le plus original de ce recueil.

– The wave (26 pages) est le texte le plus SF et le plus optimiste du recueil. Il explore l’évolution d’une humanité amené à quitter la terre et à voyager durant des siècles à travers l’espace, subissant de nombreux changements dans sa nature même.

– Mono No Aware (20 pages) reprend le thème de The Wave, pour présenter une version plus sombre du début de l’exile de l’humanité. le texte est bon car il dresse le portrait d’un jeune exilé japonais confronté à un choix et explore les origines de sa décision, mais il souffre de quelques incohérences d’un point de vue SF.

– All the Flavor (49 pages) est un récit historique sur la vie des premier émigré chinois aux Etats-Unis. le texte est très bien écrit, passionnant et met en jeu une galerie de personnages vraiment intéressants qui vont apprendre à se comprendre et échanger leur culture. Un très beau texte du recueil.

– The Man Who Ended History: A Documentary (59 pages). Il s’agit d’un texte majeur de Ken Liu, publié en 2016 en français par le Bélial et qui a fait forte impression à tous ceux qui l’ont lu. Deux chercheurs, Evan Wei et Akemi Kirino, lui historien d’origine chinoise et elle physicienne d’origine japonaise, mettent au point une technologie permettant d’observer le passé. En choisissant d’explorer les crimes japonais commis par l’Unité 751, durant l’occupation japonaise de la Mandchourie, et qui a pratiqué nombres d’horreurs sur des prisonniers chinois et coréens, les deux chercheurs vont déclencher un séisme politique. Ce texte très dur est clairement le meilleur du recueil.

Un mot pour finir sur la nouvelle qui donne son titre au recueil : The Paper Menagerie (15 pages). Il s’agit de la nouvelle qui a fait connaitre Ken Liu et a reçu les trois prix Hugo, Nebula, et World Fantasy. J’ai personnellement été très déçu par cette nouvelle. L’idée de départ est charmante, mais elle est utilisée dans une nouvelle qui cherche à être exagérément triste en déployant des artifices élimés pour finir de manière somme toute assez banale.

L’avis de Célindanaé , de Nicolas Winter, de 233°C, d’Aelinel sur la version française de ce recueil.

Sur Amazon.fr : The Paper Menagerie and Other Stories (English Edition)


Livre : The paper Menagerie
Auteur : Ken Liu
Publication : 2016
Langue : Anglais
Nombre de pages : 464
Traduction : La ménagerie de papier
Format : papier et ebook
Prix : Hugo, Nebula et World Fantasy pour la nouvelle The paper menagerie



Catégories :Recueils

Tags:

1 réponse

Rétroliens

  1. La Grâce des Rois – Ken Liu – L'épaule d'Orion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :