Cookie Monster – Vernor Vinge

cookieAprès avoir passé les entretiens psychologiques du Dr Gerry Reich et complété la semaine de formation accélérée sur le campus de Lotsa Tech, géant de l’informatique de la vallée de Los Angeles, Dixie Mae entame sa première journée d’employée modeste du service client de la compagnie, répondant en ligne aux demandes de clients mécontents. En fin de matinée, tombe sur le serveur un email inhabituel. Celui-ci, cryptique et de mauvais goût, s’adresse directement à elle en contenant quelques détails se rapportant à sa vie privée, à son enfance. Goûtant peu la plaisanterie, elle se met en tête de retrouver sur le campus celui des employés qui a pu se jouer ainsi de son caractère bien trempé. Profitant de la pause déjeuner et malgré les risques inhérents au fait de farfouiller dans les entrailles d’une compagnie adepte du secret, elle se lance dans une enquête qui va la mener, elle et quelques autres rencontrés en chemin à faire une découverte plus que perturbante sur leur raison d’être là, tous, au premier jour d’embauche chez Lotsa Tech.

Ce court roman de Vernor Vinge, universellement crédité comme étant le vulgarisateur de la singularité, s’inscrit dans la veine particulière de roman de hard SF. Ici pas de batailles spatiales ni de pistolets lasers, mais une plongée dans les méandres de l’intelligence artificielle et du transhumanisme, thème cher aux thuriféraires du genre. D’entrée Vinge ouvre la boite de Pandore et fait appel au Magicien d’Oz : « Ainsi donc, Ellen, Victor et Dixie Mae marchaient sur la route de briques jaunes – laquelle était en fait une allée d’asphalte. » Le lecteur est prévenu, nous allons dire au revoir au Kansas. « Fasten your seat belt Dorothy, ’cause Kansas is going bye-bye » comme l’aurait dit Cypher dans Matrix.

Novella brillante d’efficacité, condensée en une petite centaine de pages qui se lisent d’un trait, ou le temps d’un aller-retour dans les transports en commun, Cookie Monster est un ravissement pour les amateurs de Hard-SF. Vernor Vinge ponctue son récit de traits d’humour à destination des lecteurs de SF, sous forme parfois de private jokes, voire de méta-humour notamment lorsque les protagonistes se demandent s’ils ne sont pas tombés dans un roman de ….Vernor Vinge. Je ne pouvais qu’apprécier le clin d’oeil et rire franchement au beau milieu du wagon qui m’emmenait de bon matin vers le bureau. On notera que Vinge joue avec ses personnages un jeu cruel puisqu’il fait dire à ceux-ci qu’ils sont plus malins qu’un personnage de roman et ne se laisseraient sans doute pas berner aussi facilement. C’est ce qu’on verra leur répond de manière subliminale Vinge.

Allez, on ne va pas en faire des tartines sur ce court texte, il est brillant, Vernor Vinge nous y a habitué et il décroche par ailleurs avec ce texte en 2004 son 5ième prix Hugo, plaisant et drôle à lire. Si vous êtes un lecteur assidu de Hard-SF, cette lecture vous ravira. Si vous débutez en la matière, Cookie Monster constitue une excellente et douce introduction à un genre qui peut habituellement être difficile à aborder.

Les critiques d’Apophis, de Lutin, de Lecture 42

Sur Amazon.fr : Cookie monster


Livre : Cookie Monster
Collection : Une Heure Lumière (Le Bélial)
Auteur : Vernor Vinge
Publication : 2016
Langue : Français (traduction de Jean-Daniel Brèque)
Nombre de pages : 112
Format : papier et ebook
Prix : Hugo (2004) et Locus (2004)



Catégories :Novella

Tags:

1 réponse

Rétroliens

  1. Cookie Monster – Vernor Vinge | Le culte d'Apophis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Encres & Calames

Petites chroniques SFFF... et au-delà !

Thomas Day

Ecrivain & scénariste

Les chroniques d'Acherontia

Always look on the bright side of night...

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Le Fictiologue

Julien Hirt - Auteur

Évasion Imaginaire

L'imaginaire est un lieu, l'évasion en est le voyage.

Le monde d'Elhyandra

Chroniques littéraires SFFF & autres envies

Uranie

Blog littéraire

Le Blog uchronique de Daidin

Site dédié à l'Uchronie, la SF, La Fantasy, au Steampunk et au roman policier victorien

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

Les Chroniques du Chroniqueur

Science-Fiction, Fantasy, Fantastique, Ecriture.

La lectrice hérétique

Qu'importe l'emballage, pourvu qu'on ait l'extase

Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

Au pays des Cave Trolls

On lit, on joue, on rêve...

%d blogueurs aiment cette page :