Une BD : Gagner la guerre tome 3 – La Mère patrie – Frédéric Genêt et Jean-Philippe Jaworski

En mai 2018, paraissait Ciudalia, le premier tome de l’adaptation en BD par Frédéric Genêt du roman de fantasy Gagner la guerre de Jean-Philippe Jaworski. Ce volume n’entrait pas encore dans le roman mais mettait en image la nouvelle Mauvaise Donne publiée dans le recueil Janua Vera. Cette nouvelle se situe chronologiquement avant les événements décrits dans Gagner la guerre, et ce choix de Frédéric Genêt de nous présenter ainsi une histoire complète s’avérait très  pertinent. Ce premier tome était une réussite esthétique et mettait pleinement à profit le décor de la cité de Ciudalia à travers de magnifiques planches donnant la part belle à une architecture inspirée des villes de Florence et Venise à la renaissance. En septembre 2019 sortait le second tome, intitulé Le Royaume de Ressine. Il entrait dans le vif du sujet en racontant les aventures de son personnage principal, Benvenuto Gesufal, lors de la guerre menée contre le royaume Ressine. Ce volume se déroulait principalement en mer, avec de scènes de bataille navale qui auraient pu donner lieu à de belles planches. Mais Frédéric Genêt n’est pas à l’aise avec les bateaux et j’avais trouvé l’adaptation décevante.

Ce 12 février 2021, est sorti le troisième tome, La Mère patrie. Benvenuto Gesuval, moins en forme qu’à son départ, est de retour dans la cité de Ciudalia. Il s’agit d’un tome essentiel car c’est là que sont exposées les machinations politiques du Podestat formant le cœur de tout le roman Gagner la guerre.  C’est ici que tout se décide, à la fois pour l’avenir politique de la république de Ciudalia, et pour Benvenuto Gesufal qui n’a de cesse de compliquer son propre destin par des décisions impulsives et, disons-le, particulièrement idiotes. L’époque m’invite à faire une précision : Benvenuto n’est pas un personnage fréquentable. C’est un criminel qui commet des crimes. Gagner la guerre est un roman qui dépeint le crime. Si la peinture du crime vous choque, ni le roman ni son adaptation en BD ne s’adressent à vous. Passez votre chemin. (Mais, bon, en même temps, ça s’appelle « Gagner la guerre », pas « Coup de foudre à Ciudalia », hein ?)

Du point de vue de l’histoire, c’est un tome très dense. Beaucoup d’éléments importants se mettent en place. De nombreux personnages interviennent, il y a des plans derrière les plans, et les événements auront des conséquences autant individuelles que globales. Il faudra donc être attentif.

Esthétiquement, nous retrouvons le charme de Ciudalia, avec l’architecture de la cité, quand bien même la densité du récit fait que ce tome ne bénéficie pas des grandes planches spectaculaires qui marquaient le premier tome. Ne boudons pas notre plaisir, je trouve tout de même ce troisième opus très réussi.

Suite dans le Tome 4, « La Marche franche ».


D’autres avis : Gromovar, La bibliothèque D’Aelinel,


  • Livre : Gagner la guerre – La Mère patrie
  • Série : Gagner la guerre – tome 3
  • Auteurs : Frédéric Genet et Jean-Philippe Jaworski
  • Publication : 12 février 2021 – Le Lombard
  • Nombre de pages : 56


Catégories :Bandes dessinées

Tags:

4 réponses

  1. Merci pour ce retour. J’avais été déçue aussi par le second tome. Tu me rassures avec ce nouvel opus et ça tombe bien car je pars dans cinq minutes… pour aller l’acheter!

    J'aime

Rétroliens

  1. Gagner la Guerre (BD), Tome 3 de Frédéric Genêt et de Jean-Philippe Jaworski | La Bibliothèque d'Aelinel

Répondre à Aelinel Ymladris Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :