Les brèves de magazine : Septembre 2018

clarkesworld144Comme j’essaye tant bien que mal de suivre l’actualité et de me tenir au courant de ce qui se passe dans ces laboratoires de la SF que sont les magazines anglo-saxons publiant des nouvelles, je me dis autant en parler sur le blog et pourquoi pas en faire un rendez-vous périodique. D’autant que certains ont la bonne idée de proposer des textes en accès gratuit en ligne. Nota bene : ces publications sont évidemment en anglais et s’adressent donc à un public qui s’y entend dans le dialecte perfide de l’Albion. Pour les autres… et bien vous passez de toute façon trop de temps devant vos écrans. Sortez un peu, cela vous fera le plus grand bien.

Dans son numéro 144 de Septembre 2018, Clarkesworld magazine propose six nouvelles en accès libre, soit en texte, soit en version audio.  Les trois premières ne m’ont pas convaincu : A Study in Oil de Kelly Robson, qui est décidément une auteure avec laquelle je n’accroche pas, Waves of Influence de D.A. Xiaolin Spires, que j’ai trouvé brouillonne, et The Foodie Federation’s Dinosaur Farm de Luo Longxiang, qui parle d’un soulèvement de dinosaures dans une ferme et de burgers de T-Rex.

Les trois autres sont plus intéressantes. (Pour y accéder, suivre les liens donnés dans le texte.)

Dandelion d’Elly Bangs

La nouvelle est la lettre ouverte d’une petite fille à sa grand-mère aujourd’hui décédée, ancienne employée de la NASA, mais qui 100 ans auparavant, en Octobre 1961, a fait une découverte inquiétante en Antarctique. L’objet trouvé pèse 6 tonnes et est radioactif. Officiellement reconnu comme un débris spatial soviétique, sans doute une arme, à une époque où les américains ignoraient tout du programme spatial russe, l’objet est appelé Sputnik X. Pour la grand-mère de la narratrice, cet objet s’appellera Dandelion, et a une origine beaucoup plus lointaine que le Kazakhstan, et beaucoup plus ancienne que l’URSS. Cette découverte va engager sa famille sur trois générations. La nouvelle fait l’usage intelligent de trois concepts qu’elle relie : l’hypothèse panspermique de l’origine de la vie sur Terre, l’idée de plateau technologique et celle de l’éternel recommencement. Une très belle nouvelle qui mérite largement le temps de sa lecture.

Du coup, Apophis a lu et approuvé.

The Mighty Slinger de Tobias S. Buckell et Karen Lord.

J’avais lu cette nouvelle dans l’anthologie Bridging infinity de Jonathan Strahan et je l’avais beaucoup appréciée. La voilà donc republiée et accessible gratuitement. La nouvelle raconte par sauts chronologiques, sur plusieurs décades, la lutte d’un groupe de musique calypso contre un conglomérat développant un anneau de Dyson autour du Soleil et projetant de détruire et reconstruire entièrement la surface de la Terre au profit des quelques riches dynasties installées sur Mars, Venus et autour de Jupiter. C’est une nouvelle qui parle de la diaspora caribéenne, de musique, d’espoir, de prolétariat et de révolution. Le tout à l’échelle du système solaire sur plusieurs siècles. Et le plus surprenant, c’est que cela fonctionne.

Mayfly de Peter Watts et Derryl Murphy

Cette nouvelle est aussi une réédition. Contrairement aux autres, elle a aussi été traduite en français et publiée dans le recueil Au-delà du Gouffre consacré à Peter Watts chez Le Bélial’ en 2016.  C’est peut-être l’occasion de la lire si vous n’avez pas acquis ce recueil (ce qui est une faute de goût que je vous enjoins de corriger immédiatement.). La nouvelle parle d’expérience de simulation d’être humain, sous la forme d’une enfant, à l’aide d’une IA à qui cela ne plait pas du tout. C’est une nouvelle assez dérangeante.

Mars, Sextant et marionnettes

A noter que le magazine propose aussi une courte interview de Mary Robinette Kowal, l’auteure de The Calculating Stars et The Fated Sky où il est question de Mars, évidemment, de sextant et de marionnettes. L’interview est toutefois un peu trop courte pour être véritablement intéressante.



Catégories :Magazines

Tags:

8 réponses

  1. Très bonne idée de parler des magazines de nouvelles anglo-saxons 🙂 !
    La nouvelle de Watts m’avait beaucoup perturbé lorsque j’avais lu Au-Delà du Gouffre.

    Aimé par 1 personne

  2. Je m’y suis mise également à ce magazine. Et tu peux également préciser que leurs nouvelles sont aussi disponible en audio. Ainsi je lis et écoute en même temps pour perfectionner ma compréhension orale (elle est passable à côté de l’écrit).

    Aimé par 1 personne

  3. +1 pour que cette revue de presse devienne périodique. Merci de jouer au défricheur ! La nouvelle Dandelion a l’air très intéressante, je vais essayer de la lire et chroniquer rapidement.

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Dandelion – Elly Bangs | Le culte d'Apophis
  2. Du côté des magazines : Octobre 2018 – L'épaule d'Orion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :