Carbone modifié (Carbone modifié 1/3) – Richard Morgan

carboneDans Carbone modifié Richard Morgan reprend tous les codes du roman noir, souvent jusqu’aux clichés, pour les faire s’épanouir dans un futur dystopique éloigné aux accents postcyberpunk marqués, l’archétype même de la Hard boiled SF. C’est un roman très réussi, sombre à souhait, violent jusqu’à l’abrutissement, mais admettons-le, une violence assez cathartique pour le lecteur, et tendu par une enquête précise aux nombreuses pistes et retournements de situation, même si en étant tatillon, on pourrait reprocher à certains ressorts d’être parfois un peu bancals. C’est en tout cas un roman coup de poing, prenant place dans un univers très fouillé, et au final un formidable moment de lecture.

L’histoire se situe dans un futur suffisamment éloigné pour permettre l’utilisation de technologies très avancées. La modification des corps et l’augmentation des capacités par implants qui vont du simple récepteur téléphonique derrière l’oreille jusqu’au squelette augmenté version militaire, sont monnaie courante. Pour corser les choses, la digitalisation des personnalités et leur réimplantation dans des enveloppes corporelles permettent aux plus riches de s’offrir quelques siècles de vie, et par là même de se sentir au-dessus des sociétés et de leurs lois. Ici les inégalités sociales sont exacerbées jusqu’au droit de vie ou de mort. L’un de ces « Mathusalems » est réveillé dans l’une de ses enveloppes clones et cherche à savoir comment et pourquoi il s’est fait sauter la tête. Lui ne croit pas aux conclusions de la police sur son apparent suicide.

C’est le narrateur du livre, Takeshi Kovacs qui va mener l’enquête. Kovacs est un ancien des Corps Diplomatiques, les troupes d’élite du Protectorat des Nations Unies, et une sorte de super soldat à tendance psychopathe entraîné aussi bien physiquement que mentalement pour gérer les situations de crises suivant l’idée générale que tout problème peut être résolu par le niveau adéquate de violence. Les anciens diplos ne sont plus vraiment considérés comme humains, ayant généralement usé et abusé de nombreuses enveloppes corporelles mais sont plutôt vus comme de purs HD (humains digitalisés). Ce sont des personnalités dangereuses, redoutés et souvent difficilement contrôlables. Richard Morgan dote ainsi Kovacs d’une personnalité sombre, violente, complexe et assez imprédictible. L’anti-héro parfait au service d’un roman noir. Les personnages secondaires ne sont pas non plus en reste. Que ce soit Kristin Ortega, le lieutenant de police qui va tenter de ne pas lâcher Kovacs, ou encore Trepp, mercenaire pendant féminin de Kovacs, qui mériterait franchement d’avoir son propre roman.

A côté des personnages et de l’enquête elle-même, la grande réussite de ce roman est à mon avis l’univers dans lequel Morgan nous entraîne. Il est détaillé, fouillé et cohérent, incluant sa propre histoire, sa politique, sa corruption, et sa mythologie. Carbone Modifié n’est que le premier livre des aventures de Takeshi Kovacs qui constituent une trilogie avec Anges Déchus et Furies Déchaînées. Je vais m’empresser de lire la suite de cette série.

Voir aussi la critique de Lecture 42, d’Herbefol


Livre : Carbone modifié
Série : Carbone modifié (1/3)
Auteur : Richard Morgan
Publication : 2003 (VO 2002)
Langue : Français
Nombre de pages : 572
Format : papier et ebook



Catégories :Cycles, Romans

Tags:

1 réponse

Rétroliens

  1. Carbone modifié-Richard Morgan – Au pays des Cave Trolls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Le Grand Bazar d'Apophis

Critiques diverses et variées

Encres & Calames

Petites chroniques SFFF... et au-delà !

Thomas Day

Ecrivain & scénariste

Les chroniques d'Acherontia

Always look on the bright side of night...

Le Bibliocosme

Un monde pour tous les livres

La Labyrinthèque

Histoire de l'art jouissive & enchantements littéraires

Le Fictiologue

Julien Hirt - Auteur

Évasion Imaginaire

L'imaginaire est un lieu, l'évasion en est le voyage.

Le monde d'Elhyandra

Chroniques littéraires SFFF & autres envies

Uranie

Blog littéraire

Le Blog uchronique de Daidin

Site dédié à l'Uchronie, la SF, La Fantasy, au Steampunk et au roman policier victorien

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

Les Chroniques du Chroniqueur

Science-Fiction, Fantasy, Fantastique, Ecriture.

La lectrice hérétique

Qu'importe l'emballage, pourvu qu'on ait l'extase

Les Bergers électriques

Le monde de l'Imaginaire

Au pays des Cave Trolls

On lit, on joue, on rêve...

%d blogueurs aiment cette page :