None Owns the Air – Ken Liu

lightspeed45Le 4 Octobre 2018 est sorti chez Fleuve la traduction du premier tome de la trilogie de fantasy silkpunk de Ken Liu : la Grâce des Rois. Avant de vous en proposer la chronique dans quelques jours, je souhaite tout d’abord vous parler d’un court texte de l’auteur qui s’inscrit dans cet univers, et se déroule des années avant le roman. Un peu plus d’un an avant la publication en Avril 2015 de The Grace of King,  Ken Liu a publié dans les pages de la revue Lighspeed N° 45 la nouvelle None Owns the Air.

Dans La Grâce des Rois, le royaume de Xana a pu conquérir les Sept Etats des îles de Dara grâce à sa maîtrise des airs, ce qui lui a fourni un avantage militaire absolument décisif sur les armées ennemies. Des dizaines d’années auparavant, Xana était pourtant moqué de ses ennemis pour sa pauvreté et sa faiblesse. Mais les dieux de Dara empruntent des voies mystérieuses et se jouent des hommes comme de pions sur un échiquier. Ainsi le Dieu Kiji va commander au roi Dézan dans son palace de Kriphi, capitale de Xana, de s’emparer du pouvoir des airs. C’est le récit de cette avancée décisive que raconte la nouvelle None Owns the Air. La tâche de trouver comment conquérir  le royaume aérien va échoir sur les épaules du jeune ingénieur Kino Ye. Cet épisode est d’ailleurs rappelé dans La Grâce des Rois en quelques lignes. C’est en commettant un sacrilège et en étudiant les faucons sacrés de Mingén que Kino va faire la découverte qui donnera au royaume de Xana et à son armée les moyens de s’élever dans les cieux.  Les dieux empruntent des voies mystérieuses, et entre la transe religieuse et l’action par la méthode, qui peut dire la différence ? Avec l’invention de toute nouvelle arme vient la responsabilité des morts qu’elle va engendrer.

La nouvelle est courte et peut se lire seule, mais elle n’a vraiment d’intérêt que dans le cadre d’une lecture de la trilogie Dandelion Dynasty. Son attrait principal est de présenter au lecteur la technologie qui habite la fantasy Silkpunk de Ken Liu en 9000 mots.

Le texte (en anglais) peut être lu gratuitement ici.

 



Catégories :Nouvelles

Tags:

2 réponses

  1. En 9000 mots! Oh cool, je vais la lire alors! Merci!

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. La Grâce des Rois – Ken Liu – L'épaule d'Orion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :