Le chat de Schrödinger

Le chat de Schrödinger est une expérience de pensée imaginée en 1935 par le physicien Erwin Schrödinger et qu’il ne faut surtout pas reproduire chez soi. Le principe est le suivant : tout humain vivant à proximité d’un chat se trouve dans une superposition d’état : à la fois mort et vivant. Cette superposition est stable et sans danger immédiat pour l’humain. Jusqu’à ce qu’il tente de grattouiller le ventre du chat qui dort. C’est alors le chat (parfois aussi appelé Gritche) qui va décider du résultat de cette mesure. Il a été montré que, dans la grande majorité des cas, l’humain meurt dans d’atroces souffrances.

cat

%d blogueurs aiment cette page :