Bandes dessinées

Une BD : Le Cauchemar d’Innsmouth, tome 1 – Gou Tanabe

Lorsqu’adolescent j’ai découvert les écrits d’Howard Phillips Lovecraft, Le Cauchemar d’Innsmouth est l’un des textes qui m’avaient le plus marqué, voir effrayé, et il est devenu l’une de mes nouvelles préférées de l’auteur. Le texte a été écrit en 1931, mais Lovecraft le trouvant de mauvaise qualité, notamment au niveau du style, ne souhaita pas le soumettre pour publication. C’est August Derleth qui l’envoya à Weird Tales en 1933, où il fut rejeté. Il ne fut finalement imprimé qu’en 1936 à 200 exemplaires, bourrés de fautes, et constitue le seul livre publié du vivant de l’auteur. Il est depuis considéré comme l’un des textes classiques de Lovecraft, et est l’un des plus connus.

Depuis 2015, le mangaka Gou Tanabe s’est lancé dans une adaptation des « chefs-d’œuvre » de Lovecraft. En France, ses productions ont été publiées chez Ki-oon sous des traductions de Sylvain Chollet.

Comme pour Les Montagnes Hallucinées, il a été fait le choix de découper en deux volumes l’adaptation de Le Cauchemar d’Innsmouth. C’est un peu frustrant pour le lecteur, sachant que Dans l’abîme du temps atteignait tranquillement les 346 pages sans que cela ne semble particulièrement monstrueux. Ce premier tome de 204 pages est sorti le 14 octobre 2021.

L’histoire est celle racontée par le jeune Robert Olmstead qui s’offre un tour de la Nouvelle Angleterre pour fêter ses 18 ans. Amateur d’antiquités et de vielles histoires, il souhaite rejoindre Arkham (toujours une mauvaise idée dans les récits de Lovecraft). N’ayant pas les moyens de se payer le train, et malgré les recommandations inverses, il prend le vieux bus qui passe par Innsmouth. Intrigué par les racontars au sujet de cette ville qui autrefois fut riche, mais dont aujourd’hui les habitants sont décrits comme monstrueux, il décide de s’y arrêter pour en apprendre plus (toujours une mauvaise idée). Ce premier tome est consacré à sa découverte de la ville délabrée, de la rencontre de ses habitants dont l’hostilité envers les étrangers se manifeste ouvertement et sa rencontre avec le vieil alcoolique Zadok Allen qui lui raconte l’étrange histoire du capitaine Ober Marsh qui aurait selon lui pactisé avec d’anciennes divinités vivant sous les mers…

Comme avec les premiers volumes, l’adaptation est très fidèle au texte d’origine mais s’offre le luxe d’explorer visuellement en quelques planches des descriptions parfois sommaires. Graphiquement, je trouve que le style de Gou Tanabe s’affine depuis les premiers volumes de la collection. Le dessin qui a pu apparaître parfois un peu brouillon (comme dans La Couleur tombée du ciel) est là beaucoup plus précis dans le trait. Comme à son habitude, le mangaka brille plus dans les représentations architecturales (comme dans le très réussi Dans l’abîme du temps) que pour ses personnages qui semblent toujours figés et vides d’expression. Cette visite de la ville d’Innsmouth donne lieu à de très belles planches, lesquelles fourmillent de détails accentués par le trait de plume (comme dans Celui qui hantait les ténèbres). L’aspect délabré de la ville s’accentue alors qu’Olmstead parcourt les rues, tout comme l’aspect repoussant de ses habitants, et la mise en images accompagne la montée en tension progressive du récit. La normalité s’efface progressivement pour faire place à l’indicible.

Tout cela pour dire que j’ai trouvé ce premier tome vraiment très réussi, et je suis impatient de découvrir le second qui devrait plonger dans l’horreur d’Innsmouth et des révélations à venir. D’ici là : fhtagn !


D’autres avis de lecteurs : Gromovar,


  • Titre : Le Cauchemar d’Innsmouth, tome 1
  • Série : Les chefs-d’oeuvre de Lovecraft
  • Auteur : Gou Tanabe
  • Publication : 14 octobre 2021 chez Ki-oon
  • Traduction : Sylvain Chollet
  • Nombre de pages : 204
  • Format : papier et numérique

Titres de la série :

5 réflexions au sujet de “Une BD : Le Cauchemar d’Innsmouth, tome 1 – Gou Tanabe”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.