First Flight – Mary Robinette Kowal

full_Kowal_Milelli_393_435Je vous ai déjà parlé de Mary Robinette Kowal à plusieurs occasions sur ce blog. Tout d’abord avec sa nouvelle The Lady Astronaut of Mars (2012) qui a reçu le prix Hugo de la meilleure nouvelle longue en 2014, puis avec le roman The Calculating Stars (2018) qui a fait grand bruit en recevant le Prix Hugo du meilleur roman 2019, le prix Nebula du meilleur roman 2018, le prix Locus du meilleur roman de science-fiction  2019 et enfin le prix Sidewise de la meilleure uchronie 2018, et enfin avec sa suite décevante The Fated Sky (2018). Mary Robinette Kowal arrive bientôt en France, car en plus de la traduction de The Calculating Stars dans la collection  Lunes d’encre chez Denoël, Pascal Godbillon va sortir les nouvelles qui s’attachent au cycle de The Lady Astronaut en recueil chez FolioSF. Elle est pas belle la vie ? Si vous connaissez déjà un peu ces textes, ou si vous avez lu mes chroniques (ben alors ?), vous savez la passion de l’autrice pour l’histoire des vols spatiaux et de l’aéronautique en général. La nouvelle que je vous propose de lire aujourd’hui revient sur les débuts de l’histoire de l’aéronautique et plus particulièrement sur l’un des premiers vols motorisés et contrôlés d’Orville et Wilbur Wright en 1905.

Après des années de développements commencés en 1900, les frères Wright ont réalisé entre le 26 Septembre et le 5 Octobre 1905 une série de 6 vols longs (entre 17 et 38 minutes) avec leur appareil le Flyer III dans le plus grand secret au-dessus de la prairie Huffman au Nord-Est de Dayton dans l’Ohio. Peu de témoins ont assisté à ces vols et, en raison de l’obsession des frères Wright pour le secret, il n’existe que très peu de photographies de ces exploits. De plus, de peur que la concurrence ne leur vole leurs  inventions, les deux frères ont désassemblé l’appareil le 7 Novembre 1905. On ne sait donc que peu de choses concernant le Flyer III.

C’est cet épisode que Mary Robinette Kowal raconte dans la nouvelle First flight publiée sur le site Tor.com le 25 Août 2009 et accessible gratuitement en ligne en suivant ce lien (en anglais).

Eleanor Louise Jackson est une vieille dame, elle a plus de 100 ans mais est en suffisamment bonne forme physique pour pouvoir participer à un programme de voyage dans le temps. Car oui, le voyage dans le temps a été inventé. Comment, par qui, nous ne le saurons pas. Le fait est qu’il n’est possible à un humain de retourner dans le passé qu’à une époque où il était né. Cela limite donc fortement les possibilités. Eleanor est née en 1905. D’un point de vue pratique cela fait d’elle la seule personne qui puisse retourner aux jours où les frères Wright ont effectué ces fameux vols qui ont changé l’histoire de l’aviation. La mission qu’on lui confie est de se rendre au jour du 3 Octobre 1905, dans la prairie Huffman pour filmer le vol qui dura 18 minutes et si possible photographier en détail l’appareil. Mais forcément, on a beau prendre les meilleures précautions, on influe toujours sur la ligne du temps en remontant dans le passé. D’autant qu’à son âge, Eleanor est déterminée à faire ce que bon lui semble.

Pour écrire cette nouvelle, Mary Robinette Kowal s’inspire de manière détaillée de faits réels, notamment en mettant en avant l’obsession des frères Wright pour le secret. C’est un épisode de l’histoire de l’aviation qu’elle souhaite et réussit à nous faire revivre. À côté de cela, on pourra critiquer la justification pour ce voyage temporel qui est bien légère, ou la chute qui est très prévisible si on a déjà lu un jour une histoire de voyage dans le temps. Mais cela ne gâche pas le plaisir de la reconstitution historique.


IMG_20191223_114201



Catégories :#projetMaki, Nouvelles

Tags:,

2 réponses

  1. j’ai vraiment apprécié ma découverte de MRK – grâce à toi, j’attends avec impatience la sortie en VF de calculating stars. Alors, c’est avec un grand plaisir que ej vais découvrir cette nouvelle, gratuite.
    Pour la chute, il est difficile de faire original dans une histoire de voyage dans le temps…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :